banner image

Genèse du projet

L’avènement de l’ère des nouvelles technologies a offert la possibilité à l’individu non seulement de disposer d’un énorme potentiel à accéder à l’information mais aussi de pouvoir communiquer mondialement avec autrui. Dans la société occidentale, la fracture numérique semble quelque peu se réduire au fil des ans, tout au moins sur le plan matériel.

Les statistiques montrent que 78 % des jeunes affirment disposer d’un ordinateur et d’une connexion à internet à la maison. Et, dans le même temps, dans un contexte d’insécurité économique et de fragilité sociale, l’individu éprouve des difficultés à communiquer avec son environnement proche ; cela peut se traduire par une absence de communication, ou au contraire par une profusion de paroles, voire en situation extrême par une communication où la violence verbale peut prendre le pas sur tout autre modèle de communication.

Or, tout le monde s’accorde à reconnaître l’importance et l’impérieuse nécessité de disposer d’une langue pour organiser sa pensée et d’une langue commune pour permettre à l’individu de s’affirmer au sein d’un groupe, au sein de la société, et offrir à chaque individu la possibilité d’agir, de réagir, d’interagir dans ses relations sociales, et d’évoluer ainsi dans son espace sociétal.

La radio web TV ayant alors une triple vocation :

1. être un outil pédagogique mis à la disposition des enseignants ; outil complémentaire à leurs méthodes pédagogiques et éducatives.

2. être un outil d’intervention mis à disposition des équipes d’animation et d’éducation, complémentaire à leurs actions quotidiennes du maintien du lien social

3. être un outil d’expression et de communication pour les jeunes et pour les structures militantes, associatives et institutionnelles.

Année 2016 : la phase de lancement et d’expérimentation dans les quartiers Rochepinard et Sanitas

La première édition se déroule en mars 2016 en un lieu symboliquement chargé sur le champ de l’expression

1 heure de diffusion en direct
Réalisation avec d'autres radios locales (musique du monde, musique gnawa, etc..)
GNAWA session diffusée dans d'autres radios hertziennes
Émissions culturelles réalisées avec insert téléphoniques en relation avec les pays du Maghreb

Les participants et les partenaires portent un regard plutôt positif sur cette première phase expérimentale.

Année 2017 : la phase de croissance et de structuration.

En Mai dernier, nous avons créé une web TV

D’une année sur l’autre, le projet monte en puissance, le partenariat s’élargit, l’implication des jeunes augmente, le rendu et la qualité des émissions s’améliorent.